Au début de l’année 1961, cinq entreprises minières fondèrent Canadian Electrolytic Zinc Limited (CEZinc), lui confiant du même souffle la responsabilité de construire une affinerie électrolytique de zinc.

Plusieurs endroits furent alors pris en considération; cependant, le choix définitif s’arrêta sur un emplacement situé en banlieue de Salaberry-de-Valleyfield.

 

Diverses raisons motivèrent ce choix :

  • un transport ferroviaire avantageux au niveau de notre minerai de concentré et de notre produit fini;
  • l’assurance d’un marché pour notre acide sulfurique;
  • une source d’énergie électrique à un tarif économique;
  • une main-d’oeuvre disponible;
  • un approvisionnement adéquat en eau pour nos installations de refroidissement.

La construction de l’usine fut entamée en 1962. La première pelletée de terre fut effectuée par messieurs Paul Gérin-Lajoie, Robert Cauchon et Richard Valentine Porritt. La production démarra en septembre 1963.

Première pelletée de terre effectuée par messieurs Paul Gérin-Lajoie, Robert Cauchon et Richard Valentine Porritt
Inauguration de l’usine le 17 septembre 1963
L'usine en 1963

Quelques moments marquants de l’histoire de CEZinc

Les cinq copropriétaires, soit Mattagami Lakes Mines Limited, Orchan Mines Limited, Geco Mines, Quemont Mining Corporation Limited et Normetal Mining Corporation Limited confièrent la gestion de l’affinerie à la Société Noranda.
Mise en activité du four no 3 de l’usine d’acide 2, du hall d’électrolyse no 2 et de la fournaise au Moulage.
La robotisation des machines s’est faite au cours des années 80. Mise en activité du four no 4 et de l’usine d’acide no 3 (1983). Mise en activité de la ligne de grenaille (1985).
Mise en activité du hall no 3, section poudre au Moulage.
CEZinc devient la première affinerie de zinc au monde à obtenir la certification ISO 9002 pour toutes les étapes de son processus de production de zinc.
Installation des nouveaux filtres presses à l’Hydrométallurgie.
Mise en service du procédé BZS (Basic Zinc Sulfate) et de l’usine de traitement de l’acide faible.
Mise en service de l’usine de traitement des eaux usées.
Le Fonds de revenu Noranda est créé pour acquérir l’affinerie.
CEZinc est désignée comme étant la 82e plus grande entreprise au Québec et la 406e au Canada.
En collaboration avec des partenaires locaux, CEZinc invente une façon de faire innovatrice pour réhabiliter à neuf les 204 cellules de son hall d’électrolyse no 3, tout en poursuivant la production de zinc. Unique au monde, cette innovation aura permis d’éviter deux arrêts de trois semaines de production et a pu générer des économies de l’ordre de 18 millions de dollars par rapport aux méthodes conventionnelles. CEZinc a reçu le prix « Innovation » au Gala des gens d’affaires pour cette invention en 2011.
L’entreprise est la 11e affinerie de zinc en importance au monde, la deuxième en Amérique du Nord et la première dans l’est de l’Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients.
Inauguration de la station de pompage UTE.
Mise en service des réservoirs pour le traitement du silicium.