​Transition rapide vers de nouvelles sources d'approvisionnement à l'international

Pendant 50 ans, presque 100 % de l'approvisionnement en concentré de zinc provenait de l'est du Canada. En 2015, plus de 50 % de la matière brute a été importée pour être transformée au Québec.

  • Comme pour l'industrie de l'aluminium, l'accès à l'énergie hydroélectrique, abondante et produite à faible coût, explique le choix d'implanter et de poursuivre l'exploitation d'une usine d'envergure mondiale au Québec, et ce, depuis les années 1960. 
  • L'affinage du zinc est une étape de transformation à forte valeur ajoutée qui requiert de grandes quantités d'énergie.  
  • Les coûts en énergie représentent le tiers des dépenses de CEZinc. 
  • La consommation annuelle d'électricité de CEZinc est de 1,2 TWh, l'équivalent de la consommation annuelle de 100 000 maisons.